Bloga2

Monsieur peint , Madame cuisine . Ils ont maintenant un blog pour deux .....

24 novembre 2010

je savais que je l'aurais !!!!!

Trop forte je suis .......
Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.

Depuis le temps que je disais à mon cher et tendre que vraiment les ris de veau c'est trop bon et qu'il me répondait  qu'il en avait mangé une fois et qu'il n'avait pas aimé.
J'avais décidé de lui faire goûter la chose mais en douceur. Il s'agissait de le préparer psychologiquement à l'imminence de ce moment magique qui verrait s'envoler toutes ses réticences.

Régulièrement, en sa compagnie,  je faisais semblant de regarder sur l'étal du boucher si j'y voyais les précieux abats. Tout en sachant que j'avais très peu de chance d'en trouver sans les commander .....

Puis estimant l'homme mur à point (où au moins résigné à l'idée de ne pas y échapper ! ), je lui ai fait le coup de je les commande sur un coup de tête puisqu'ils n'en ont jamais ......
J'ai bien senti qu'il n'a pas vraiment partagé ma joie lorsque mon boucher m'a annoncé pouvoir les commander pour le samedi !

Les dés étaient jetés, et mon homme n'est pas du genre à reculer devant l'obstacle.
C'est résigné qu'il s'est assis à table dimanche dernier pour déguster ses


RIS DE VEAU AUX ASPERGES VERTES ET PETITS LÉGUMES

P1010744
 

Les ingrédients pour 4 :

2 beaux ris de veau
25cl de vin blanc
5cl de cognac
30cl de crème fraiche liquide
1  gros jaune d'œuf
1 botte d'asperges vertes
2 courgettes
2 carottes
Une noix de beurre
1 cuillère à dessert de fond de veau déshydraté
Sel, poivre

Préparer les ris de veau la veille

Les mettre à tremper dans de l'eau froide , idéalement pendant 12 heures. Changer l'eau une ou deux fois ce qui aura pour effet de débarrasser les ris de leurs impuretés.

Le matin de leur cuisson les sortir de l'eau, les mettre dans une casserole pleine d'eau froide  et les amener à ébullition en écumant régulièrement.
Laisser à ébullition pendant deux minutes. Sortir les ris et les plonger dans de l'eau glacée.

Parer les ris en enlevant soigneusement les morceaux de gras, les peaux . Les mettre dans une passoire avec une assiette les recouvrir d'une assiette plus petite que le diamètre de la passoire et mettre sur cette assiette un poids. Une casserole pleine d'eau fera l'affaire.
Mettre au frais pendant une à deux heures.

Pour la préparation des ris de veau en image cliquez ICI


Pendant ce temps éplucher les carottes et les courgettes, les laver et les découper en bâtonnets.
Laver les asperges vertes et  les couper en deux.
Faire cuire tous les légumes à la vapeur pendant 5 à 6 minutes. Ils doivent rester croquants. Réserver.

Dans une cocotte en fonte mettre à fondre un peu de beurre et y faire revenir les ris de veau sur les deux faces. Arroser avec le cognac et faites flamber.
Mouiller avec le vin blanc,  ajouter le fond de veau déshydraté, saler, poivrer. Laisser mijoter à feu doux pendant trente minutes.

Mélanger la crème fraiche liquide avec le jaune d'œuf ajouter aux ris laisser à feu très doux pendant une à deux minutes sans bouillir.

Pendant ce temps dresser les légumes sur chaque assiette (au besoin réchauffez les au micro onde) .

Couper les ris les répartir sur les assiettes, napper de sauce et dégustez sans attendre.


P1010745

imprimer_la_recette

je peux vous assurer qu'à la stupéfaction générale non seulement Monsieur a apprécié mais qu'en plus il en a redemandé !!!!!

Je suis vraiment trop top et surtout trop contente. Je vais pouvoir en faire un tout petit peu plus souvent.

A+chat

Posté par bloga2 à 15:10 - plats viande - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    y a pas à dire toi tu sais travailler les hommes au corps ... enfin au moral lolll
    pas sur que ça marcherait avec moi !!
    bravo ma dulcinée, encore 12 vistoires de ce genre et tu pourras changer d'homme (ben ouais faut éduquer les jeunes aussi hein )))
    bizzz

    Posté par domi, 24 novembre 2010 à 16:37
  • Il faut titiller...pour y arriver !

    Evidemment, ils font les difficiles comme ça, mais aucun ne résiste au "titillage en douceur". En voilà la preuve....
    Perso, il va falloir que je titille jour et nuit et encore.... ))

    Savent pas ce qu'est bon, trop bon ces hommes là !

    Posté par amaryves, 24 novembre 2010 à 17:35
  • Je vais t'envoyer mon grand gaillard de fils..;difficile comme tout ! (lol)
    Une très belle assiette que je dégusterais avec grand plaisir !
    Bisous

    Posté par Amélie, 24 novembre 2010 à 17:52
  • c'est tellement excellent les ris de veau

    Posté par sab, 24 novembre 2010 à 18:09
  • j'aime beaucoup ta recette ...
    bises

    Posté par cecile, 24 novembre 2010 à 18:40
  • ça fait des siècles que je n'en ai pas mangé!....on n'en trouvait plus au moment de la psychose "vache folle" et depuis, je n'ai jamais pensé à en acheter...pardon, à en commander car je n'en vois jamais non plus!....et ta recette me plait assez pour me remettre ce goût autrement qu'en mémoire....

    Posté par Babeth59, 24 novembre 2010 à 18:53
  • Noël

    Bonjour,
    Je suis un visiteur assidu des blogs culinaires et du vôtre en particulier. En recherchant des recettes de fêtes sur le web, j’ai trouvé un superbe site de Noël qui présente, bien sûr, des recettes de Noël mais aussi le Père Noël. J’ai pensé vous le faire découvrir pour émerveiller tous les enfants de votre entourage car Noël approche à grands pas… Voici l’adresse : http://chez.le.pere.noel.free.fr/
    Amicalement.
    René

    Posté par René, 25 novembre 2010 à 20:28
  • Ben dis donc,il est sympa ton chéri,parce que moi,j'en garde un mauvais souvenir des ris de veau et tu peux toujours courir pour m'en faire manger!!!
    Bisous.
    Caro

    Posté par Boudloune, 26 novembre 2010 à 06:28
  • Bravo pour cette victoire sur l'homme, lol ! En tout cas ils ont l'air bien appétissant ces ris de veau

    Posté par Ghislaine, 26 novembre 2010 à 20:48
  • coucou c' est moi !!

    Bonjour bande de bloga2, hier je regardais l' émission " c' est dans l' air " et ils y parlaient de la gastronomie française et bien sûr il ont parler de ceux ci. Et il m' est venu une bouffée de boufaïs, j' en ai baver d' envie, et voilà que sur ton blog ils me poursuivent...gros bisous à tous et bon week end

    Posté par domi, 27 novembre 2010 à 08:01
  • Et bein moi je n'insiste jamais quand il y a en un qui n'aime pas quelque chose ... J'en ai plus pour moi comme ça )
    Et ça j'adore !!!
    Bisous.

    Posté par Silvia, 28 novembre 2010 à 18:11
  • Jeu concours Grain de Raisin

    Bonjour,

    Jusqu’au 19 décembre grainderaisin.com propose un grand jeu concours pour gagner peut-être l’un des 80 coffrets de 4 mini-cocottes Le Creuset mis en jeu.

    Pour jouer : http://www.grainderaisin.com/redirect.html#c=67&pg=7

    N'hésitez pas à faire passer le message !

    Amicalement,

    Posté par Grain de Raisin, 29 novembre 2010 à 11:50
  • Mon rugbyman adore ça, il faut que je trouve une recette avec du "shoyu" !

    Posté par Françoise, 29 novembre 2010 à 17:13
  • moi ça passe seuleemnt avec une sauce aux morilles!

    Posté par lilousine, 30 novembre 2010 à 03:43
  • je te fais des ris de veau cette semaine... mais façon Talleyrand !!!
    bizzz

    Posté par Thierry, 30 novembre 2010 à 15:20
  • Moi aussi j'ai réussi à l'avoir avec mon pâté de foies de volaille, lui qui déteste les abats Invite-moi chez toi la prochaine fois que tu fais des ris de veau steuplé steuplé steuplé !

    Posté par létitia, 01 décembre 2010 à 12:43

Poster un commentaire