Bloga2

Monsieur peint , Madame cuisine . Ils ont maintenant un blog pour deux .....

30 novembre 2010

Un drame évité de justesse en Touraine !

J'en appelle à la solidarité des blogueuses culinaires, Il y a urgence, la vie d'une femme est menacée  !

Hier soir alors que je prenais quelques nouvelles d'AMARYVES,  après avoir entendu aux infos que la neige était tombée en abondance sur la région de Tours, j'ai eu la très désagréable surprise d'apprendre que nous avons été à deux doigts de la perdre. Elle a tout bonnement faillit être ensevelie sous une couche  de neige épaisse et  collante .... 

Replaçons les évènements dans leur contexte.
Avec les importantes précipitations neigeuses s'abattant sur la région, les grillages surplombant les volières se sont considérablement alourdis menaçant à tout instant de casser les poteaux les retenant.
Monsieur le Président prenant l'affaire en main décidait donc d'intervenir. Il fallait de façon urgente et impérative secouer les grillages pour en faire tomber le blanc manteau.
Monsieur le Président n'ayant pas son hélicoptère sous la main  (immobilisé pour cause de maintenance)  ne pouvait attaquer le danger par les airs. C'est donc tout naturellement qu'il a envoyé Madame attaquer le danger par le dessous.
Plus petite que sa moitié (!) celle-ci , pensait-il, pouvait beaucoup plus facilement se glisser sous les grillages alourdis et les secouer.

Voilà donc  cette  femme énergique qui part avec ses bottes en caoutchouc et sa petite veste demi-saison à l'assaut des masses neigeuses.
Elle  affronte le danger debout, s'accroupit lorsque le plafond est plus bas , voire rampe dans la neige et la boue lorsque l'espace n'est plus suffisant.
Elle secoue, secoue tant et plus dans cet espace réduit que ce qui était prévisible est finalement arrivé. La matière froide, collante et lourde qui lui tombe en paquets sur les épaules finit par l'ensevelir.
Submergée elle lutte avec l'énergie du désespoir pour sortir de ce linceul blanc et ne doit sa délivrance qu'à son extraordinaire instinct de survie et au fait qu'elle a soudain réalisé qu'elle n'avait pas encore préparé le dîner pour son incroyable fiancé (qui à quelques mètres de là, était loin de se douter du drame qui se déroulait sous le grillage ! ). Le pire a été évité, cette fois !

Les prévisions météo étant pessimistes pour la semaine à venir il n'est pas inconcevable que cette opération commando soit à nouveau reconduite avec tous les risques qu'elle comporte pour la vie de notre amie.
C'est pour ça que j'ai besoin de vous et que je lance cet appel à la mobilisation générale

OFFRONS A AMARYVES UNE BALISE A.R.V.A

Nous pourrons alors la laisser secouer le grillage sans risquer de la perdre. Sa localisation  étant assurée  par la balise salvatrice.
J'espère que vous serez nombreux et nombreuses à répondre à cet appel, parlez en autour de vous. Faites participer vos amis, votre famille ou vos collègues. Tous les dons seront les bienvenus..... 

En attendant de comptabiliser les billets et d'aborder la période de Noël avec la satisfaction de la bonne action accomplie, régalons nous d'un petit plat qui pourrait assez facilement trôner sur une table de réveillon

SUPRÊMES DE PINTADES ET LEUR ACCOMPAGNEMENT AUTOMNAL 

P1010757

Les ingrédients pour 4 personnes :

4 suprêmes de pintade
1 kilo de châtaignes
3 belles échalotes
250g de champignons de Paris
150 g (2 belles tranches) de poitrine fumée coupée en lardons
30cl de vin
1 cube de bouillon de légume
15cl de crème fraîche liquide
Huile d'olive
thym, sel, poivre

Persil plat

Commencer par préparer les châtaignes en incisant leur écorce avec un couteau pointu  et en les plongeant 7 à 8 minutes dans l'eau bouillante.
es prélever de l'eau bouillante par petites quantités pour enlever l'écorce et la fine peau qui entoure la châtaigne (l'épluchage est beaucoup plus facile lorsque les châtaignes sont chaudes).

Éplucher les échalotes et les couper en fines rondelles. Essuyer les champignons et les couper en lamelles. Réserver.

Dans une cocotte en fonte mettre à chauffer un peu d'huile d'olive, y faire revenir les suprêmes sur les deux faces. Lorsqu'ils sont bien dorés les débarrasser sur une assiette.

Mettre à leur place les échalotes les lardons et le thym, laisser  dorer puis ajouter les châtaignes. Bien mélanger et laisser dorer encore une ou deux minutes.
Ajouter le vin blanc, les champignons et le cube de bouillon de légume. Saler et poivrer.

Remettre les suprêmes dans la cocotte et laisser mijoter à couvert à  feu doux pendant 45 à 50 minutes.

Juste avant de servir ajouter la crème fraîche bien mélanger et laisser sur le feu une minute supplémentaire sans laisser bouillir.

Dresser les suprêmes sur les assiettes ainsi que l'accompagnement aux châtaignes. Arroser de sauce et décorer avec du persil haché. Déguster sans attendre .   

P1010758

Pour une version encore plus festive remplacer le vin par du champagne et les champignons de Paris par des girolles.

imprimer_la_recette

A+ chat

Posté par bloga2 à 12:00 - plats viande - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    j'offre les 56 premiers cents
    et une paire de botte fluo à claxon, on sait jamais ça peut servir !!!
    bizzz

    Posté par domi, 30 novembre 2010 à 12:30
  • 1ers mots d'une rescapée

    Ouf... c'est vrai que ça relève du miracle, imaginez le prochain sommet du G3 à réduit à G2 .... que de larmes versées !!! (pas trop, ça éteindrait le barbecue).
    @Domi... merci, merci : pour les bottes c'est 37, je les aimerai bien roses....

    Posté par amaryves, 30 novembre 2010 à 13:29
  • je suis en dessus dessous... après cette catastrophe naturelle !!! je suis de la moblisation générale... une balise oui oui oui !!!!

    Posté par Thierry, 30 novembre 2010 à 15:00
  • ok je passe la commande pour de jolies bottes pointure 37,5 (ben oui faut prévoir des grosses chaussettes en poil de chameau )) roses à petits pois vert fluo ... et dans la foulée je t'offrirai le joli string qui va avec hein Flo que ça lui ira bien mdrrr
    bizzz

    Posté par domi, 30 novembre 2010 à 15:36
  • Je contribue pour les chaussettes ...lol

    Posté par Maria, 30 novembre 2010 à 16:39
  • Merci, merci

    @ Domi, Flo : dès que j'ai le string... je publie pour vous remercier ( en photo bien sûr !!!) @Maria : pour les chaussettes aussi !

    Posté par amaryves, 30 novembre 2010 à 17:47
  • Je sais rien, j'ai rien vu de ce qui est raconté là : elle a pas rêvé ma moitié ????

    Posté par Le Président, 30 novembre 2010 à 17:49
  • chiche lolll

    Posté par domi, 30 novembre 2010 à 17:54
  • Ooooohhhhhhhhhh

    Mesdames, vous avez sous le nez une preuve irréfutable de mauvaise foi... penchant très connu chez le mâle
    On va régler ça mon p'tit bonhomme et pas sous la couette !!!!

    Posté par BBF, 30 novembre 2010 à 18:28
  • Bon ça va...

    Je me permets d'apporter ma modeste parole à ce bel article... et je loue la grandeur d'âme de l'auteure.
    Revenons sur terre, enfin sur le manteau neigeux voulais-je dire :elle est pas morte la dame..
    Alors on se lève tous et toutes pour cette délicieuse volaille aux saveurs automnale dont on n'a pas encore "loué" (dept72)....la réussite.

    Posté par Mme Grinchieuse, 30 novembre 2010 à 19:05
  • rectif :
    le com de 18:28 est de BBT et pas de BBF
    ( c'est l'histoire de la sieste qui m'a embrouillée....)

    Posté par BBT, 30 novembre 2010 à 19:07
  • on se marre bien dans le coin

    Posté par marina, 30 novembre 2010 à 21:10
  • J'ai suivi de près les infos aussi et ai pensé à Amaryves. Activons rapidement les rennes du père Noël au dessus de sa chaumière pour la surveiler en période de neige !
    Bonne journée
    PS : Excellente recette !!!!!!!!!!!!!!

    Posté par elisabeth, 01 décembre 2010 à 13:19
  • comme on s'amuse bien sur ce blog ! et comme ça me fait du bien moi qui suis en peine en ce moment..... merci

    Posté par cholote, 02 décembre 2010 à 08:11
  • Euh, le froid m'engourdit l'esprit, je n'ai pas tout compris à cette nébuleuse histoire de neige. Ta recette me parle plus, cette superbe volaille suprêmement bien accompagnée ... j'imagine un régal à faire oublier le froid.

    Posté par Ciorane, 03 décembre 2010 à 13:03
  • hum...ça m'a donné faim!

    Posté par sandra, 03 décembre 2010 à 21:04
  • coucou c' est moi !!

    Bonjour bande de (2 ) bloga2 sous la neige? Très sympathique article pour notre Amaryves qui ma bien fait rire et je vois que ça la " botte " rose 37. Une pintade de rêve qui pour moi n' a pas besoin de " s' habillée " plus on profite ainsi de sa belle poitrine " fumée ". Je ( champignons ) " Paris " qu' avec son délicat parfum qui embaume l' échalote elle saura trouver le chemin de nos estomacs et gageons que si nos regards s' attarde trop sur sa " poitrine " parfumée elle saura nous distribuer quelques " châtaignes ". Un gros bisou à chacun pour ce froid week end

    Posté par domi, 04 décembre 2010 à 06:20
  • Et pourquoi pas un chien d'avalanches, ok c'est plus encombrant qu'une balise ARVA, mais c'est aussi une possibilité et c'est sympa un gros chien.

    Posté par Françoise, 05 décembre 2010 à 17:23

Poster un commentaire